Tesla : Elon Musk donne (encore) une date pour la conduite 100% autonome

C’est connu, Elon Musk ne fait pas dans la retenue lorsqu’il s’agit d’annoncer de nouvelles avancées technologiques, ce qui lui a d’ailleurs valu de nombreuses échéances manquées. Il prédit aujourd’hui la conduite 100% autonome pour dans un an.

Dans l’industrie automobile, on entend tout et son contraire au sujet des voitures autonomes, notamment concernant l’échéance à laquelle elles pourraient devenir réalité.

Pour le moment, tous les systèmes de conduite autonome disponibles sur le marché ou presque, y compris le fameux Autopilot de Tesla, se contentent d’une autonomie de niveau 2 SAE et nécessitent donc une supervision dueur, du cule reste respons Des voitures autonomes de niveau 4 sans conducteur sont déjà en circulation sur certaines zones délimitées, mais uniquement dans le cadre d’expérimentations.

La conduite 100 % autonome l’an prochain chez Tesla ?

Au cours d’un déplacement au Brésil pour le déploiement de son service Starlink, Elon Musk, le CEO de Tesla, a une nouvelle fois abordé l’Autopilot auprès de journalistes locaux. Il a annoncé que le système de conduite autonome de Tesla permettrait une conduite ne nécessitant pas de conducteur “dans environ un an”soit vers mai 2023.

En réalité, c’est loin d’être la première fois qu’Elon Musk s’avance à ce sujet. Des 2015, il esperait proposer une conduite “completement autonome” dans les deux ans. En 2019, il avait égallement annoncé le lancement d’une flette de robotaxis en 2020.

Bien que l’Autopilot ait réalisé de nets progrès ces dernières années, ces objectifs n’ont jamais été atteints et ne semblent pas être sur le point de l’être. Reste donc à savoir si cette nouvelle échéance sera la bonne.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Leave a Comment