Tesla obtient enfin le feu vert pour sa Gigafactory de Berlin

Les Model Y «made in Europe » vont pleuvoir. Tesla a enfin obtenu le droit de faire fonctionner les chaînes de montage de la Gigafactory de Berlin. Sortie de terre depuis le mois de septembre, elle attendait toujours d’obtenir son permis d’ouvrir. Après des mois de négociations avec les autorités locales, Tesla a finalement obtenu un permis probatoire, dernière étape avant la délivrance de l’autorisation officielle.

Le Land de Brandebourg an officialisé sa décision par l’intermédiaire de son ministre-président, Dietmar Woidke, qui a affirmé: « cette délivrance de permis a été une tâche colossale pour nous ». Mais c’est aussi un « nouveau chapitre dans le développement de notre industrie ».

Des propos auxquels, Tesla a répondu sur Twitter, en allemand dans le texte, afin de saluer la décision fédérale, mais aussi d’ouvrir sa campagne de recrutements.

Des milliers de posts à pourvoir

En effet, sur les 12 000 posts que le constructeur California compte ouvrir dans sa nouvelle Gigafactory, seuls 2 500 ont été pourvus. Mais il faudra davantage qu’une campagne de recrutements et les dernières formalités administratives pour que la Gigafactory atteigne sa vitesse de croisière.
En effet, Tesla espère y produire quelques 500 000 véhicules par an, essentiellement des Model Y, le dernier SUV de la marque, mais aussi quelques Model 3.

A découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Avant d’aboutir à ce type de rendements, l’usine devra déjà commencer à fonctionner, ce qui ne devrait pas arriver avant deux semaines. Mais l’ouverture ne fait plus guère de doute. Tesla n’a plus qu’à ajouter quelques équipements de contrôle des émissions et à mettre en place une politique de prévention des nappes phréatiques pour obtenir son permis definitif.

Selon Bloombergces derniers détails devraient être réglés d’ici au 22 ou 23 mars, et Elon Musk pourrait même faire le déplacement pour fêter l’événement.

Source : Bloomberg

Leave a Comment