Tesla pourrait sauter le pas pour Semi/ Cybertruck

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Architecture électrique 800 volts : Tesla pourrait sauter le pas

Lors de la récente conférence organisée dans le cadre de de publication des résultats du 1ere trimestre, l’ensemble du conseil d’administration de l’entreprise et notamment le DG, Elon Musk , ont été interrogés par de nombreux invit. La direction a été interrogée sur la possibilité de faire le saut vers une architecture électrique de 800 volts.

Un coût non négligeable

Si le marché compte déjà plusieurs modèles dans lesquels ce type d’architecture est implémenté, comme la Porsche Taycan , l ‘ Audi e-tron GT , la KIA EV6 ou la IONIQ 5, Tesla continue à l’heure actuelle ses’é mod’é d’un maximum de 400 volts.

Un choix lié avant tout à des raisons financières et à des économies de coûts, comme l’ont souligné les différents gestionnaires présents.

Dans la gamme des modèles actuels, notamment dans la Tesla Model 3 et la Tesla Model Y , le constructeur an exclu l’intégration de ce type d’architecture car cela entraînerait un poids financier énorme qui se se refléterait ‘final’ peué dans .

Selon Andrew Baglino, vice-president senior de l’ingénierie de l’énergie et du groupe motopropulseur chez Tesla, les bénéfices qu’eux-mêmes et le client pourraient en tirer seraient minimes tandis que le prix de vente et de production a cog considérablement.

Tesla n’abandonne pas l’idée d’équiper Semi et Cybertruck avec système de 800 volts

Néanmoins Andrew Baglino concède que l’implémentation d’un système de 800 volts impliquerait une diminution du temps de charge de ses modèles, et qu’il s’agit d’une technologie très attendue dans le lecthircules des vérés.

De ce fait, Tesla n’abandonne pas l’idée d’installer du 800 volts dans des modèles comme le Tesla Cybertruck ou le Tesla Semi , des véhicules pour le moins «massifs » qui nécessiteront un flux d’ important pour renergier bichargeen leurs batteries rapidement.

Elon Musk lui-même a répondu conjointement avec Andrew Baglino sur le sujet. Passer de 400 à 800 volts entraînerait des coûts énormes pour l’entreprise, principalement dans la mise à jour de l’infrastructure de charge des véhicules, ainsi que l’incorporation de tout le système dans le véhicule féhicule pouron lui lectione fairec des niveaux de tension élevés.

Tesla ne serait prêt à supporter ces coûts que pour les véhicules où cela s’avère vraiment nécessaire, en attendant, les modèles les plus accessibles de la gamme continueront d’avoir l’architecture 400 volts.

800 volts: l’architecture de main

A quelques exceptions près sur le marché automobile, la quasi-totalité des véhicules électriques grand public ont à l’heure actuelle une architecture de recharge autour de 400 volts. Seule une petite poignée de marques proposent des voitures à 800 volts, comme Porsche, Hyundai, KIA et Audi.

Lucid est pour sa part le seul à proposer jusqu’à 900 volts grâce à sa propre technologie proprietaire.

Cependant, la tendance devrait évoluer dans les années à venir, le marché pourrait même être pratiquement dominé par une architecture 800 volts de manière généralisée, si l’on en croit un récent article de Automotive News.

Pour resumer

Tesla envisagerait de lancer une architecture 800 volts sur ses deux plus gros véhicules électriques qui devraient arriver dans les mois à venir : les Tesla Semi et Tesla Cybertruck.

Elisabeth Studer

Leave a Comment