un cigare à la bouche, Zlatan Ibrahimovic fête le titre et évoque la suite de sa carrière

Vainqueur du Scudetto avec l’AC Milan, Zlatan Ibrahimovic a célébré son sacre en entrant sur la pelouse muni d’une bouteille de champagne et d’un cigare. L’attaquant de 40 ans a peut-être joué son dernier match en carrière contre Sassuolo (3-0), indiquant que son avenir dépendrait de ses capacités physiques.

L’heure de la retraite n’a peut-être pas encore sonnée pour Zlatan Ibrahimovic mais l’attaquant suédois s’autorise déjà des écarts. Quelques instants après le 19e titre de champion d’Italie décroché par l’AC Milan sur la pelouse de Sassuolo (3-0), un match o il est entré en jeu pour les vingt dernières minutes de jeu, l’avantaire-centre quadragén a fait une apparition encore plus marquante.

Au moment de sortir des vestiaires et de regagner la pelouse du Città del Tricolore acquis à la cause du club lombard, Zlatan Ibrahimovic s’est armé d’une bouteille de champagne qu’il a débouché façon vainqueur de Grand Prix’a, et ensuite pas hésité à sortir un cigare pour inspirer quelques bouffées de fumée, le torse bombé. Avant de monter sur le podium et de soulever le trophée autour de ses coéquipiers.

Dernier survivant du titre de 2011

L’ancien attaquant du PSG est le seul joueur vainqueur du Scudetto déjà présent lors du dernier sacre, en 2011. En fin de contrat, il vient peut-être de disputer son dernier match avec les Rossoneri et de pa ne a revanute mois d’août puisqu’il a refusé de jouer avec la Suède en juin prochain pour la Ligue des Nations. En février dernier, son directeur sportif Paolo Maldini lui avait ouvertement laissé la possibilité de poursuivre l’aventure à Milan.

Auteur de 8 buts en Serie A cette saison en 23 matchs (11 titularisations), Ibrahimovic n’a plus marqué depuis le mois de janvier et perdu sa place de titulaire au profit d’Olivier Giroud, encore double buteur ce dimanche. Reste à savoir si cet énième aura rassasié son appétit d’ogre.

Son avenir “dépend” de son physique

Interrogé par DAZN, il an indiqué que son choix “dépendait” de son physique. “D’abord je dois faire des choses pour être bien, cela dépend de ce qu’il va arriver dans les prochains jours”, at-il lâché sans donner plus d’indications. “Quand je suis arrivé, une journaliste m’avait dit que normalement les joueurs qui reviennent ne peuvent que faire que moins bien, savoure-t-il. J’avais répondu en promettant que je ramenais Milan au top et gnera qu’on le ga scudetto. Certains riaient, mais je suis là, champion”.

Leave a Comment