une Peugeot 404 à 500 millions déclenche une altercation (vidéo)

Automobile Un propriétaire d’un ancien modèle Peugeot 404, en Algérie, déclenche une polémique après avoir proposé la vente de son véhicule au prix de 500 millions de centimes de dinars. Pour les curieux, nous dévoilerons tout dans la suite de cette edition du samedi 21 mai 2022.

En effet, la flambée des prix des véhicules d’occasion se poursuit aux quatre coins du territoire algérien. La principale cause en est attribuée à la suspension de l’activité d’importation de voitures neuves. En parallèle, le marché du vintage concurrence avec celui des engins neufs ou du moins récents. En témoigne la vente d’une automobile Peugeot 404 en Algérie au prix de 500 millions dinars.

Effectivement, le marché automobile en Algérie ne connaît pas des jours heureux ces derniers temps. La faible offre a fait gonfler les prix des véhicules d’une manière irraisonnable. Ainsi, des modèles de voitures ayant plus de vingt (20) ans d’existence se voient cédées à des prix démesurés. Ils dépassent parfois leurs coûts initiaux.

Plus ça vieillit, plus ça s’embellit ! Voilà ce qui pousse certaines personnes à prêter plus attention aux modèles vintages. Beaucoup d’entre elles disent retrouver leur âme de jeunesse au volant de ces modèles de collection. Cependant, les proprieties de ce type d’automobiles se montrent de plus en plus dénués de bon sens.

Marché automobile en Algérie : quand le prix d’une Renault 404 divise les acheteurs !

En guise d’exemple, nous citons l’ancien modèle du constructeur français, la Peugeot 404. Celle-ci a été exposée par son détenteur au niveau d’un marché automobile situé dans la wilaya de Bouira. Elle a été proposée au prix de 500 millions de centimes de dinars algériens. C’est ce qu’a affirmé le proprietaire en question auprès du media arabophone El Bilad.

« Elle coûte entre 18.000 et 20.000 euros en France. Elle peut atteindre la barre des 25.000 parfois 30.000 €. Ce qui est l’équivalent de 500 millions de dinars algériens », a confié le même automobiliste algérien. Cette proposition a alors déclenché une altercation entre les personnes présentes sur les lieux.

« Personnellement, je ne ferai pas d’offres dessus, et encore moins à ce prix», a déclaré un jeune homme qui estime que la voiture ne vaut pas plus de 500,000 DZD, avant d’être interrompu par un passionné cules véan d’ .

« Sans vouloir vous manquer de respect, vous ignorez sa valeur. Si c’était le cas, vous feriez une offre d’un milliard ! », at-il-retorqué. Pour les intéressés, on vous met l’extrait de la vidéo ci-dessous et on vous laisse juger par vous-même.

Leave a Comment