Une Tesla avec pilote automatique activé percute une voiture de police

Une voiture électrique Tesla a percuté un véhicule de police garé sur le bord de la route. Sur la vidéo tournée par la dashcam des forces de l’ordre, on se rend compte que le véhicule, dont le pilotage automatique était activé, a bien failli tuer deux agents de police.

tesla autopilot accicent police

Nos confrères de WRAL-TV, une chaîne de télévision américaine affiliée à NBC, ont récemment obtenu les images de la dashcam d’une voiture de la police du comté de Nash en Caroline du Nord. Sur ces images, datées du mois d’août 2020, on aperçoit une voiture électrique Tesla foncer dans un véhicule des forces de l’ordre garé sur le côté de la chaussée.

Sur place, à proximité de la voiture de police, on trouvait deux officiers locaux. Les deux hommes ont été projetés au sol. Par réflexe, l’un des deux agents a poussé son collègue à terre, évitant ainsi de sérieuses blessures. “En un instant, nous aurions pu perdre une vie ou plusieurs vies. Cela aurait pu être horrible”explique le shérif du comté de Nash Keith Stone, interrogé après l’incident.

Sur le même thème : Tesla retire discrètement de ses voitures des composants essentiels à la conduite autonome

Le pilotage automatique Tesla serait impliqué dans plusieurs accidents

Après s’être relevés, les deux hommes sont montés dans une voiture de police et se sont rendus jusqu’à l’endroit où la voiture électrique Tesla s’est arrêtée. Un policier a alors aidé le conducteur à sortir de l’habitacle de sa voiture. Après enquête, il s’est avéré que l’Autopilot, le pilotage automatique développé par Tesla, était activé au moment des faits.

D’après les informations obtenues par WRAL-TV auprès de la police, le ministère des Transports des Etats-Unis enquête actuellement sur une douzaine d’incidents similaires impliquant des voitures Tesla en mode pilotage automatique. Ces accidents, scrutés à la loupe par les autorités, ont fait un mort et 17 blessés. En avril 2021, deux américains sont d’ailleurs morts dans un accident de voiture à Spring, près de Houston (Texas). Les deux victimes se trouvaient dans une voiture électrique fabriquée par Tesla, une Model S de 2019.

Interrogé par le média local, Sam Abuelsamid, expert en véhicules autonomes, estime que les conducteurs se trompent sur les capacités du pilotage automatique. “Ce sont des systèmes d’aide à la conduite. Ce sont tous des systèmes conçus pour que le conducteur surveille la route, y prêtant attention à tout moment et, en fait, dans le cas du système Tesla, vos mains sont censées être au volant”met en garde Sam Abuelsamid.

Sur son site, Tesla abonde dans le même sens que l’expert et précise d’ailleurs que “le pilote automatique est destinés à être utilisé par un conducteur pleinement attentif, qui a les mains sur le volant et est prêt à prendre le relais à tout moment”. Malgré ces mises en garde, de nombreux automobilistes prennent des risques avec l’Autopilot. En mai dernier, une Tesla Model S avec Autopilot activé avait d’ailleurs déjà percuté une voiture de police.

Source : WRALTV

Leave a Comment