Variole du singe : L’Union Européenne commandera bientôt des vaccins contre le virus Monkeypox

La commission européenne an expliqué que les derniers détails seraient réglés dans “les prochains jours”.

Alors qu’il existe désormais 219 de variole du singe dans le monde, 191soit plus de 87%, sont concentrés en Europe.

A lire aussi :
Variole du singe : l’Espagne, pays le plus touché au monde, commande vaccins et médicaments contre le Monkeypox

Cette maladie apparue il ya quelques semaines reste pour l’instant relativement peu gravemais sa rapid transmission inquiet.

C’est pourquoi l’Union Europeantrès fortement touchée par le virus, a choisi de mettre en place des achats groupés de vaccins and traitements contre la variole du singe.

La commande européenne de vaccins bientôt effectuée

La Commission européenne an annoncé ce jeudi 27 mai, que les derniers détails seraient réglés dans les “prochains jours”.

A lire aussi :
Variole du singe: qu’est-ce que le Tecovirimat, ce médicament qui pourrait guérir du virus Monkeypox ?

Comme l’indique TF1, le porte-parole de la Commission européenne pour les questions de santé, Stefan De Keersmaecker a déclaré que l’Union European : “travaille avec les États membres et les fabricants pour se procurer des vaccins et des traitements contre la variole du singe”.

L’UE prépare des achats groupés de vaccins contre la variole du singe

Le nombre de cas confirmés de variole du singe dans le monde a atteint 219 mercredi en dehors des pays où la maladie est endémique. https://t.co/Bm6PISRBaw

— Le Figaro (@Le_Figaro) May 27, 2022

Une fois les derniers détails réglés, les vaccins et traitement seront donc commandés.

A lire aussi :
Variole du singe : de lésions à croûtes, comment les pustules évoluent chez les malades infectés par le virus Monkeypox?

Une stratégie vaccinale différente de celle contre le Covid

Si l’Europe encourageait à vacciner un maximum lors de la pandémie contre le Covidce n’est pas le cas pour la variole du singe.

A lire aussi :
Variole du singe: 4 cas confirmés en Catalogne par l’agence de santé

Stefan De Keersmaecke an expliqué que la vaccination sera limitée à des cas très préciscar la transmissibilité et le risque lié au virus ne sont pas comparables à ceux du Covid-19″.

La population à vacciner devrait se restreindre aux cas contactou aux personnes les plus fragiles.

Leave a Comment