Video. Comment une jeune orque s’est-elle retrouvée dans la Seine ?

Par SudOuest.fr

Aperçue il ya une semaine dans le port du Havre, l’orque poursuit sa route vers Rouen. Si le cétacé ne présente aucun danger pour les baigneurs, sa présence interroge les chercheurs

Surprise: une orque se balade actuellement dans la Seine. Le cétacé à dents a été repéré aux alentours du Havre il ya une semaine, près du Pont de Normandie. La scène, tout à fait inédite, a même été filmée par BFMTV. Pour l’heure, il est impossible de connaître les causes de sa présence en Normandie. Il ne présente pas un danger pour les baigneurs.

Selon les dernières informations, l’orque a été observée pour la dernière fois à Barneville-sur-Seine, dans l’Eure, à une vingtaine de kilomètres de Rouen. Le groupe d’études des cétacés du Cotentin (GECC) est en mission d’observation pour évaluer les causes d’un tel phénomène. Delphine Eloi, directrice du GECC distille des premières informations à RTL: « L’orque mesure aux alentours de quatre mètres, c’est un mâle » avant de mentionner l’état de son aileron dorsal « complètement recourbé». Un signe d’un mauvais état de santé ou de pas assez de profondeur, selon la chercheuse.

Pour le groupe d’étude, cet événement est très rare. « Il a pu être chassé de son groupe à la mort de la matriarche », suppose Delphine Eloi. L’autre raison évoquée: la chase. L’orque se nourrit de poissons et de mammifères marins présents en Normandie.

Leave a Comment