zéro pointé pour les joueuses tricolores, Gregoire Barrere unique qualifié… Le récap de la première journée des Français

Un premier jour compliqué pour les Français, dimanche 22 mai, à Roland-Garros. Sur les six engagés, cinq ont été éliminés. Chez les femmes, Kristina Mladenovic, Harmony Tan, Carole Monnet et Clara Burel n’ont rien pu faire tandis que Quentin Halys a donné du fil à retordre à l’Américain John Isner, sans parvenir à s’imposer. La bonne nouvelle est venue du court n°14, où Gregoire Barrere a obtenu son ticket pour le deuxième tour.

>> Roland-Garros 2022 : le program complet du jour

Mladenovic trop limitée contre Fernandez

Les spectateurs du court Suzanne-Lenglen ont sans doute eu peur dimanche d’assister à une déroute totale de la part de Kristina Mladenovic. Balayée 6-0 dans la première manche, la Française n’est absolument pas parvenue à entrer dans sa partie face à la tête de série numéro 17, Leylah Fernandez. Heureusement, le bras de fer s’est lancé dans le deuxième set avec deux breaks consécutifs de “Kiki” pour mener 3-0. Mais la Canadienne, finaliste du dernier US Open, a grappillé son retard, lentement mais sûrement, pour finalement s’imposer 7-5 (alors qu’elle était menée 5-3) et rejoindre Siniakova au deuxième tour.

1er tour : le résumé du match K.Mladenovic (FRA) vs LA Fernandez (CAN)_copy

Barrere renverse Daniel

Il est le seul rescapé de ce premier jour dans le clan tricolore. Mené deux sets à un par le Japonais Taro Daniel, Gregoire Barrere, bénéficiaire d’une invitation pour le tableau Principal de Roland-Garros, s’est offer un succès précieux face au Japonais Taro Daniel (3-6, 6-2, 0 -6, 6-3, 6-4), porté par un court n°14 en ébullition.

1er tour : le résumé du match T. Daniel - G. Barrere

Le Français de 28 ans a puisé dans ses réserves pour revenir au score dans la quatrième manche. Plus agressif dans le dernier set, bien aidé par un premier service performant (76% de premières balles) et une présence importante au file, Barrere égale son meilleur résultat porte d’Auteuil.

Pas d’exploit pour Tan et Monnet, Burel dépassée par Sakkari

Première Tricolore à jouer dans le tableau principal de l’édition 2022 de Roland-Garros, Harmony Tan, 112e mondiale, s’est inclinée face à la Colombienne Camila Osorio (6-4, 6-3). Après un premier set décousu, (cinq breaks au total), la Française, détentrice d’une invitation porte d’Auteuil, a cédé dès l’entame du second, sans jamais parvenir à revenir au score. Osorio, 20 ans et 54e mondiale, atteint pour la première fois le deuxième tour du Grand Chelem Parisien lors duquel elle affrontera soit une autre Française, Diane Parry, soit la tête de série numéro 2 et tenant cie du tirej,

Après une première manche accrochée, Harmony Tan s'est effondrée face à la Colombienne Camila Osorio qui rejoint le deuxième tour (6-4, 6-3).

Pour sa première participation à Roland-Garros, Carole Monnet (253e), égallement invitée, n’a pas démérité face à la Tchèque Karolina Muchova (6-3, 6-3). Mais la joueuse française d’origine ukrainienne s’est montrée moins fiable que la 81e mondiale, notamment au service (sept doubles fautes contre deux, 56% de premières balles contre 67%), pour espérer quoi que che cen surit diman court °7. Plus offensive (29 coups gagnants contre 17), Muchova a plié l’affaire en 1h48 et défiera Maria Sakkari (4e), tombeuse de Clara Burel, au deuxième tour.

Dominée par la Tchèque Karolina Muchova, Carole Monnet quitte le tournoi dès le premier tour (6-3, 6-3).

Il n’y a pas eu de miracle non plus sur le court Philippe-Chatrier pour Clara Burel. Opposée à la tête de série n°4 Maria Sakkari, demi-finaliste l’an passé, la Bretonne a cédé en deux manches (6-2, 6-3), dépassée par la puissance de la Grecque. La Française (94e mondiale) n’a pas su profiter des nombreuses fautes directes de son adversaire en coup droit, notamment lors de la première manche. Plus accrocheuse dans le deuxième set, sauvant six balles de break, Burel n’a pu stopper la progression vers le deuxième tour de l’une des favorites du tableau féminin.

1er tour : le résumé du match C. Burel - M. Sakkari

Halys cède face à Isner

Il lui aura longtemps tenu tête mais cela n’aura pas suffi. Quentin Halys s’est incliné en quatre sets face à John Isner, tête de série numéro 23 (7-6 [3]4-6, 7-6 [1]7-6 [6]). Dans un match serré du début à la fin, Halys, récemment entré dans le top 100, a fait jeu égal avec la machine à aces américaine (27 aces à 22), poussant son adversaire à trois reprises au jeu décisif.

Après avoir sauvé trois balles de match lors d'un nouveau tie-break, Quentin Halys craque face à l'Américain John Isner et perd la rencontre (7-6/4-6/7-6/7-6).

Porté par le public du Suzanne-Lenglen, qui avait réservé sa première ola pour le Français le mieux classé de la journée (86e), Halys ya cru mais a finalement cédé dans le jeu décisif de la quatrième de la journée match uvé, . Au deuxième tour, John Isner affrontera le Français Gregoire Barrere, qui tentera de venger son compatriote.

Leave a Comment